[Une définition de la classe
selon
Philippe Meirieu]

 

"Une classe n'est pas une communauté, une classe ne peut pas être une communauté, elle se doit de ne pas l'être.
Elle ne peut pas être une communauté parce que dans une classe les gens ne se choisissent pas. Elle ne peut pas être une communauté parce que les gens sont réunis dans une classe de manière arbitraire, pour un temps déterminé sans avoir donné leur point de vue sur le type de regroupement dans lequel ils sont, et sans avoir adhéré au type d'activités qu'on va leur faire faire, contrairement à un club de sport ou à une chorale .
La classe, c'est une société.

Ce qui réunit une société, cela ne peut donc pas être des liens affectifs, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y pas de liens affectifs, il y en a toujours. Mais ce qui constitue le ciment de la société par rapport à la communauté, c'est que les gens sont là sans nécessairement s'aimer, sans nécessairement aimer la même chose et que pourtant ils doivent travailler ensemble, se respecter réciproquement les uns les autres, construire des choses et en sortir tous plus riches qu'ils n'y sont entrés."